Maladies associées à l’obésité

bénéfiques de tomate en santé
8 usages de la tomate incroyables en beauté et santé
10 janvier 2017
faible estime de soi
Problèmes psychologiques dus à l’obésité
19 octobre 2017
Montrer tous

Maladies associées à l’obésité

maladies liées à l'obésité

Souvent, le corps humain conserve l’excès d’énergie et de calories pour les utiliser au besoin. Cependant, l’excès des nutriments et le mode de vie sédentaire peuvent rendre l’obésité une véritable « épidémie ».

Quelles sont les maladies liées à l’obésité ?

30% des adultes âgés entre 40 et 70 ans et qui sont en surpoids souffrent d’un risque d’une mortalité accrue, 42% chez les hommes et 36% chez les femmes. Les maladies associées à l’obésité, ainsi que d’autres problèmes psychosociaux qui peuvent l’accompagner sont les suivants :

Le cœur :

  • La maladie cardiaque ischémique prématurée.
  • L’hypertrophie du cœur gauche.
  • La mort subite.
  • L’insuffisance cardiaque congestive.

Le système vasculaire :

  • L’hypertension.

Le système respiratoire :

  • Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS).
  • Le syndrome de Picwick se caractérisant principalement par des troubles du sommeil.
  • La polycythémie secondaire ou augmentation du volume de globules rouges dans le sang.
  • L’hypertrophie ventriculaire gauche.

Le système hépatobiliaire :

  • Le cholelithiasis ou la maladie de calcul biliaire.
  • La stéatose hépatique.

Le système endocrinien-métabolique :

  • Le diabète.
  • L’hyperlipidemias.

Les reins :

  • La protéinurie ou la présence de protéines dans l’urine
  • La néphrose dans l’obésité très grave.
  • La thrombose veineuse rénale.

La peau :

  • Formation de vergetures.
  • Hirsutisme ou l’excès de poils avec dont la cause est généralement hormonale.
  • Intertrigo : affection dermatologique qui se localise au niveau d’un pli.
  • Apparition des callosités de la peau : durcissement et épaississement de l’épiderme.

Le système de locomoteur :

  • L’arthrose des genoux.
  • L’osteoarthrose de la colonne vertébrale.
  • L’aggravation des défauts posturaux préexistants.

Les neoplasmes :

  • Risque accru de cancer de l’endomètre.
  • Possible risque accru de cancer du sein.

Les fonctions reproductives et sexuelles :

  • Les complications obstétriques.
  • Les menstruations irrégulières et les cycles anovulatoires fréquents.
  • La diminution de la fertilité.

Les problèmes psychosociaux :

  • La détérioration de l’estime de soi
  • Le sentiment d’infériorité.
  • La difficulté en matière de communication sociale.
  • La discrimination sociale.
  • La susceptibilité à la psychoneurose.
  • Moins de mobilité.

Autre :

  • Augmentation du risque chirurgical et anesthésique.
  • Une mobilité physique réduite et une propension accrue pour les accidents.
  • Interférences dans le diagnostic d’autres maladies.

 

Comments are closed.